LES TROUBLES ALIMENTAIRES

Addiction au sucre ou au chocolat, grignotage, refus de manger certains aliments ou en manger beaucoup trop. Certaines personnes n’avalent que des aliments d’une couleur précise, d’autres uniquement des œufs. Les TCA sont multiples.

Chaque cas est différent mais le lien reste le manque de contrôle sur la façon de manger et l’expression d’une souffrance souvent inconsciente. Cela peut-être un traumatisme, un événement, ou une situation qui n’a pas été pris en compte.

Pourquoi untel mange comme quatre et garde la ligne alors qu’un autre grossit tout en faisant attention?

La réponse se trouve la plupart du temps dans le patrimoine génétique (hérédité), éducatif et culturel.

Qui n’a pas entendu ces phrases

  • mange ta soupe sinon tu ne grandiras pas,
  • c’est impoli de refuser ou de ne pas finir son assiette,
  • il vaut mieux faire envie que pitié…

 

En cause aussi les bonbons ou autres gâteries donnés par les adultes pour apaiser et/ou récompenser. Ce qui plus tard viendra combler une contrariété, une angoisse, un stress. L’inconscient a fait le lien entre sucrerie et réconfort… Les thérapies brèves permettent de  »reprogrammer » ce processus.

troubles alimentaires hypnose

LA PRISE DE POIDS ou L’IMPOSSIBILITE DE MAIGRIR

Parfois, changer ses habitudes suffit pour régler le trouble alimentaire en question : en désactivant ce qui provoque le besoin de manger, en écoutant ce que cette envie cache, on « déconditionne » la demande pour y répondre d’une manière plus adaptée.

Mais bien souvent, il arrive que les kilos soient tenaces malgré les régimes, une alimentation saine et équilibrée ou malgré une volonté à toute épreuve. C’est qu’une partie de vous a une bonne raison de garder ce poids.

On appelle cela des bénéfices secondaires. Inconsciemment une femme refusera de maigrir par crainte de ne plus se sentir  »protégée ». Une autre aura le sentiment de trahir sa famille dans laquelle il est normal d’être bien portant. Un homme aura avantage à rester imposant pour en imposer aux autres.

Vous avez compris que l’inconscient a maintes raisons de refuser le changement alors que vous, vous avez une réelle volonté de perdre du poids.

Cette réalité fait suite en général à des situations mal vécues ou à des traumatismes qui n’ont trouvés que ce moyen pour s’exprimer. Y porter attention permet de les « digérer » et de les apaiser. C’est ce que je propose en séance : mettre le doigt sur ce qui vous force à manger, à vous remplir. Ce qui vous permettra de changer le regard et l’image que vous avez de vous. En effet, la plupart du temps, on attend de perdre du poids pour avoir confiance en soi, alors que retrouver la confiance en soi permet souvent de perdre du poids.

L’ANOREXIE

Ses conséquences sont dramatiques pour la santé. Maigrir par tous les moyens devient une obsession.

Les principales manifestations sont les suivantes : Perte de poids, amaigrissement excessif volontaire. Peur intense de grossir, dysmorphophobie (perception déformée de son corps), déni de son état physique réel, anxiété, angoisse, culpabilité, arrêt des règles (aménorrhée), boulimie, vomissements, peu de relations sociales, grande activité physique et intellectuelle, refus de la fatigue, etc.

J’accompagne les personnes anorexiques en travaillant particulièrement sur leurs relations familiales ou autres et leurs croyances. Il y a une raison pour laquelle vouloir rester  »petit ou mince » s’est imposé comme LA solution. Pourquoi avoir besoin de contrôler son corps ainsi ? Pourquoi perdre quelques grammes est vécu comme une victoire ? C’est en mettant à jour ce qui a cherché à disparaître qu’une nouvelle relation entre le mental et le physique s’instaure jusqu’à l’acceptation de soi.

Sachez que j’exigerai l’accord et la collaboration de médecins spécialisés avant de commencer les séances.

LA BOULIMIE

La boulimie est une impulsion incontrôlée et incontrôlable d’ingérer une quantité excessive de nourriture malgré un sentiment de dégout et de honte. S’ensuivent divers moyens pour éliminer ces calories ingérées comme la prise de laxatifs ou de diurétiques, de vomissements ou d’activité sportive intense dictée par l’angoisse de grossir.

Les spécialistes des troubles alimentaires estiment que les causes de l’ANOREXIE et la BOULIMIE sont similaires : un besoin de contrôler son poids donc son image et une mauvaise estime de soi.

Mon accompagnement pour la boulimie est similaire à celui de l’anorexie : aider la personne à comprendre et à modifier la perception qu’elle a d’elle-même afin de s’accepter telle qu’elle est.

L’HYPERPHAGIE

L’hyperphagie est un besoin compulsif d’ingurgiter des aliments déterminés et précis sans faim.

Comme pour la boulimie, la honte et le dégoût alimentent (ou consolident) un état dépressif.

Des sentiments et ressentis lors d’hyperphagie:

  • culpabilité,
  • manque d’estime et de confiance en soi,
  • besoin de contrôle sur tout,
  • perfectionnisme,
  • stress, d’angoisse,
  • sentiment de solitude,
  • vide intérieur,
  • injustice, etc.

 

Il va sans dire que que les problèmes familiaux et professionnels sont inévitables.

En retrouvant l’estime de soi-même et en prenant conscience de ses ressources, on retrouve la sécurité intérieure qui manquait.

Quel que soit votre problème, ces kilos en trop ou en moins ont quelque chose à vous dire. A l’aide de l’ HYPNOSE , de l’ EFT et du RITMO , je vous aide à trouver ce qui est si important pour vous et dont vous ne tenez pas compte, défait ou non. D’en prendre conscience et de faire ce qu’il faut pour être en accord avec vous-même. Puis quand vous devriez vraiment vous écouter, à être en phase avec vous-même, les troubles alimentaires s’estomperont car ils n’auront plus lieu d’être.